Le blog de Nicolas de Rouyn

Bonjour.
Ceci est un blog dédié au vin et au monde du vin, qu'on appelle aussi le mondovino. Et à tout ce qui entoure le vin, les belles tables,
les beaux voyages, les tapes dans le dos et les oreilles tirées.
Cela posé, ce qu'on y lit est toujours de-bon-goût-jamais-vulgaire,
ce qui peut plaire à votre mère. Dites-le lui.
(Only dead fish swims in ze stream).
Les photos sont signées Mathieu Garçon, sauf mention. Pour qu'elles soient belles en grand, il suffit de cliquer dessus.
Au fait, il paraît que "l'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération". Nicolas de Rouyn



lundi 22 décembre 2014

Galerie de portraits

Bus ces derniers jours, devant la crèche.

Un bon tremplin pour les étoiles avec une pensée pour sweet Jay-Z.
Neuf ans déjà. Grand, étonnant, fin, bravo.
Les toscans sans  faute du Gersois de la Sonoma.
Un tokaji plus loin, l'ami des truffes blanches. Finesse vs. finesse.
Quelques jours avant ma visite au château, un petit millésime pour me souvenir que chez ces gens-là, monsieur, il n'y a pas de petit millésime.
Un 2012 qui promet très fort et déjà délicieux.
Mauvais pendant des années. Délicieux hier. J'ai bien fait d'attendre ce 2002.
Millésime après millésime, le plus grand des blancs de blancs ?
Dans ma cave depuis des années, veillée avec amour, grosse déception.
À ma gauche, l'aboutie, délicatement truffée. À droite, des promesses.
En discret hommage à l'amie lointaine, ce rosé de griottes.
Splendide, mais attention le 2002 est là.
Elle est trop jeune, celle-là. Allez, encore deux ou trois ans.
Une seule mise pour cette cuvée très spéciale dédiée au seul importateur hong-kongais
de la marque. Cinq ans plus tard, le chef de caves à Reims reçoit un coup de fil. Une palette de ce champagne vient d'être découverte au fond d'un conteneur sur le quai à HK. Retour de la palette à Reims au début des années 90. "Il a trente ans de plus" décrète le chef de caves. Nous l'avons bue vingt ans après, donc elle avait dans les 60 ans. Et toujours bien là. Dans les livres de stock, elle est répertoriée : Royale-Hong Kong. Et Royale pour faire écho au mariage de Lady Di et de Prince Charles en 1981, millésime de ce rare Charles (Heidsieck).