Le blog de Nicolas de Rouyn

Bonjour.
Ceci est un blog dédié au vin et au monde du vin, qu'on appelle aussi le mondovino. Et à tout ce qui entoure le vin, les belles tables,
les beaux voyages, les tapes dans le dos et les oreilles tirées.
Cela posé, ce qu'on y lit est toujours de-bon-goût-jamais-vulgaire,
ce qui peut plaire à votre mère. Dites-le lui.
(Only dead fish swims in ze stream).
Les photos sont signées Mathieu Garçon, sauf mention. Pour qu'elles soient belles en grand, il suffit de cliquer dessus.
Au fait, il paraît que "l'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération". Nicolas de Rouyn



vendredi 23 novembre 2012

Les grands bordeaux pas (trop) chers



Comme ça marche très bien et que c’est un excellent moyen de faire comprendre aux amateurs pourquoi les grands bordeaux sont grands, l’opération Cartes sur table remet le couvert. Le principe est que toute la filière, du négociant au restaurateur, fait un bel effort sur ses marges et, bref, le vin arrive sur votre table (de resto) à un prix juste décent, presque abordable, mais pas bon marché. Oui, ami ricaneur, anonyme et un peu troll sur les bords, c’est aussi un excellent moyen de faire de la place dans les stocks.

Voici les vins : 

Beychevelle 2005 Saint-Julien 130,00 €
Brane-Cantenac 2004 Margaux 85,00 €
Climens 2000 (50 cl) Barsac 80,00 €
Ducru-Beaucaillou 1986 Saint-Julien 160,00 €
Figeac 2000 Saint-Émilion 160,00 €
Grand-Puy-Lacoste 2001 Pauillac 100,00 € 
Gazin 1995 Pomerol 105,00 €
Lafite-Rothschild 2001 Pauillac 520,00 €
Montrose 2002 Saint-Estèphe 115,00 €
Pichon-Longueville Baron 2004 Pauillac 120,00 €
Chevalier 2000 Pessac-Léognan Rouge 110,00 €
Chevalier 2005 Pessac-Léognan Blanc 110,00 €
Petrus 2002 Pomerol 500,00 €
Une seule bouteille de sauternes ou de barsac… Qui fait la sélection ? Je veux lui parler, y'a des trucs à revoir.

Et les restaurants qui jouent à ça : 

Jean-François Piège (La brasserie Thoumieux et le 1e étage)
Chef : Jean-François Piège Sommelière : Caroline Furstoss
79, rue Saint-Dominique - 75007 Paris +33 (0)1 47 05 79 79

Le Chiberta
Chef : Stéphane Laruelle Jean-Paul Montellier
3, rue Arsène Houssaye - 75008 Paris. +33 (0)1 53 53 42 00.

Le Mathi's Bar
François Moussié
3, rue de Ponthieu - 75008 Paris +33 (0)1 53 76 01 62.

Le Voltaire
Jacques et Antoine Picot
27, quai Voltaire - 75007 Paris. +33 (0)1 42 61 17 49.

Le 39V
Chef : Frédéric Vardon. Sommelière: Sabrina Gartmann
39, avenue George V - 75008 Paris +33 (0)1 56 62 39 05.

Restaurant Pierre Gagnaire
Chef : Pierre Gagnaire. Sommelier : Patrick Borras.
6, rue Balzac - 75008 Paris. +33 (0)1 58 36 12 50.

Le Jadis
Chef : Guillaume Delage. Sommelier : Romuald Hardy
208, rue de la Croix Nivert - 75015 Paris +33 (0)1 45 57 73 20  

L’Arpège
Chef : Alain Passard. Sommelier : Gaylord Robert
84, rue de Varenne - 75007 Paris +33 (0)1 47 05 09 06

Jamin
Chefs : Jean-Christophe Guiony, David Tomasini et Alain Pras
32, rue de Longchamp - 75116 Paris +33 (0)1 45 53 00 07

Trianon Palace
Chef : Simone Zanoni. Sommelier : Laurent Beaudoin
1, boulevard de la Reine - 78000 Versailles +33 (0)1 30 84 50 00

Restaurant Il Carpaccio au Royal Monceau
Chef : Roberto Rispoli. Sommelier : Manuel Peyrondet
37, avenue Hoche - 75008 Paris +33 (0)1 42 99 88 00

Le Bistrot de Paris
Chef : Christian René
33, rue de Lille - 75007 Paris +33 (0)1 42 61 16 83

Les Jalles
Chef : Julien Tongourian, Magalie Marian
14, rue des Capucines - 75002 Paris. +33 (0)1 42 61 66 71

Beaucoup
Julien Fouin
7, rue Froissard - 75003 Paris +33(0)1 42 77 38 47

Restaurant Shang Palace au Shangri-La Hotel
Chefs: Franck Xu et Philippe Labbé. Chef sommelier : Cédric Maupoint
10, avenue d'lena - 75116 Paris +33 (0)1 53 67 19 92


La bonne idée
Appelez maintenant le(s) restaurant(s) que vous préférez pour réserver la table et la bouteille.


9 commentaires:

  1. Dans l'ordre des trucs à revoir: les prix de tous ces vins -Climens excepté (le mois cher du listing et le plus cher d'entre ses pairs absents)- vendus(?)en FAV il y a peu à moins du cinquième de ce qui est proposé ici, en promotion ... je file chez Senderens revisiter le menu dégustation

    RépondreSupprimer
  2. Par exemple, un chevalier à 20 euros, vous êtes sûr ? Un lafite à 100 euros ? Vous fréquentez la FAV du siècle, vous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 2001 étant l'année de naissance de mon premier fils, j'ai acheté 6 lafite rothschild en primeurs à 116 Euros à l'époque (on est pas loin du coeff 5). Ceci dit, je trouve l'initiative formidable ... Dommage qu'il n'y ait pas des réels "vieux" millésimes de Bordeaux, qui seraient vraiment en age d'être bus à leur meilleur..

      Arnaud.

      Supprimer
    2. À l'époque, mais je voudrais vous signaler que l'époque a changé et pas qu'un peu

      Supprimer
  3. Dire tout haut ce que tout le monde pense tout bas .... L'affaire du siècle est le Petrus !!! Se trouver quelques copains aussi fondus que vous et foncer partager cette quille mythique !!!!
    J'ai utilisé un clavier 'sympathique' qui rend ce post illisible aux furieux de lpv qui se seraient empressés de me crucifier pour ça ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Matthieu, tant que vous êtes sur ce blog, vous êtes à l'abri

      Supprimer
  4. c'est clair que le Petrus vaut le coup ! Le Pichon 2004 qui est vraiment pas mal et que j'ai goûté à la propriété est au même prix que sur place. Très belle initiative ! à renouveler et pas que dans les plus grands restaurants ! et pas qu'à Paris ! Ca vaudrait le coup de faire un guide sur les restaurants qui ont des belles caves et ceux qui jouent le jeu de la découverte par des vins peu connus et par des prix normaux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonne idée. J'achète le premier exemplaire

      Supprimer
    2. J'avais vu le prospectus pendant le Grand Tasting, j'avais demandé à la jeune fille qui les distribuait s'il ne s'agissait pas plutôt du prix du ...verre. Les parisiens n'ont plus qu'à se précipiter et les restaurateurs provinciaux s'en inspirer.

      Supprimer