Le blog de Nicolas de Rouyn

Bonjour.
Ceci est un blog dédié au vin et au monde du vin, qu'on appelle aussi le mondovino. Et à tout ce qui entoure le vin, les belles tables,
les beaux voyages, les tapes dans le dos et les oreilles tirées.
Cela posé, ce qu'on y lit est toujours de-bon-goût-jamais-vulgaire,
ce qui peut plaire à votre mère. Dites-le lui.
(Only dead fish swims in ze stream).
Les photos sont signées Mathieu Garçon, sauf mention. Pour qu'elles soient belles en grand, il suffit de cliquer dessus.
Au fait, il paraît que "l'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération".
Nicolas de Rouyn



mardi 26 septembre 2017

Mes magnums (49)
un joli blanc pas bien cher

Domaine de la Solitude, pessac-léognan blanc 2012

 

Pourquoi lui
Un vin blanc, oui. Depuis que les rosés ont dépassé les blancs dans les verres des Français, j’ai plus de sympathie pour les blancs. Sauvons les blancs, donc. J’ajoute que les blancs de Pessac-Léognan sont sur le podium des grands blancs français, podium que je laisse à chaque lecteur le soin de constituer sous réserve qu’il y ait un pessac-léognan dessus. Des blancs, même à Pessac, on en fait peu. À La Solitude, pas plus de huit hectares lui sont consacrés. C’est 25 pour les rouges.

On l’aime parce que
Moi, je l’aime surtout pour la parité sauvignon-sémillon. C’est vrai, quoi. Le sémillon, c’est la rondeur de ces blancs, c’est le velouté, le pulpeux. Quand le sauvignon est la droiture, la structure. L’un ne devrait pas aller sans l’autre.

Combien et combien ?
74 magnums, 24 euros le magnum.

Avec qui, avec quoi ?
Avec des amis au regard clair, à l’âme pure, aux préoccupations spirituelles. Une certaine hauteur de vue est conseillée. Mais pas seul, quel dommage.

Il ressemble à quoi ?
Ce domaine appartient à la communauté religieuse de la Sainte Famille depuis 1854 et c’est Olivier Bernard (Domaine de Chevalier) qui exploite pour le compte des religieuses depuis 1993 et pour quarante ans, conseillé jusqu’alors par Denis Dubourdieu. Autant dire que tout va très bien pour les vins des moniales.

La bonne heure du bonheur
Un grand blanc sec, ça va à table et ça marche avec tout ce qui va avec le blanc. Poissons blancs, viandes blanches, certaines charcuteries, certains fromages.

Le bug
Depuis qu’on sait que 2012 est un bon millésime finalement, il n’y a plus de bug.

Le hashtag
#ohmygod

Ce qu’en dit le Bettane+Desseauve
Un blanc puissant et équilibré, jolis arômes de fruits exotiques, pistache, résineux, une grande minéralité. Bouche volumineuse et chaleureuse, très aromatique, tendue par une délicieuse vivacité.
14,5/20

Ce texte a été publié sous une forme différente dans ENMAGNUM n° 8. Le numéro 9 est en vente depuis peu chez votre marchand de journaux. Voici la couverture de ce nouveau En Magnum #09 :



1 commentaire:

  1. Bonjour
    Partageant à 100% l'article quant à la qualité de ce vin
    Nous commandons depuis 2 ans blancs et rouges directement au domaine
    Nous sommes surpris / tarif mentionné <=> le tarif magnum serait de l'ordre de 37€ /2015-2016 (0,75cl 17,5€) et 30€/2012 blanc ( 0,75cl 14€)

    RépondreSupprimer